À propos du centre d'entrainement des cadets

Notre histoire

Notre histoire

L’histoire du Centre d'entrainement des cadets de Greenwood remonte à 1951. Même si les cadets de l’Air s’entraînaient à Greenwood dès 1942, ce n’est qu’en 1951 que Greenwood a été officiellement déclaré le lieu centre d'entrainement des cadets de la région de l’Atlantique.

Le camp des cadets de l’Air de la région de l’Atlantique, comme il était appelé à l’époque, occupait le secteur où se trouve aujourd’hui le complexe des cadets à la BFC Greenwood, dans la vallée de l’Annapolis, en Nouvelle-Écosse. Les premières années, le personnel se composait principalement d’officiers de la Force régulière et de quelques réservistes pour l’instruction des cadets. De 300 à 350 cadets s’y entraînaient durant quatre périodes de deux semaines. Le camp a atteint son plein potentiel dès ses débuts, vers la moitié des années 1950; il recevait 1 800 cadets à chaque été. À cette époque, l’instruction consistait en deux seuls cours, soit le cours de sous-officier subalterne et le cours de sous-officier supérieur, et ils portaient principalement sur le leadership, l’exercice militaire et les sports.

Au cours des premières années du camp, les cadets et le personnel étaient hébergés dans des tentes, et le complexe était connu sous le nom de « village de toile ». Vers la moitié des années 1950, les membres de la Réserve aérienne, les ancêtres du CIC (Cadre des instructeurs de cadets), géraient le camp avec l’aide des officiers de la Force régulière. Les cadets devaient se soumettre à une discipline de fer à l’époque, mais la plupart l’acceptaient tout naturellement.

Pendant une courte période de deux ans, soit en 1960 et en 1961, le camp des cadets de l’Air de la région de l’Atlantique a été réinstallé à Summerside (Î.-P.-É.) en raison de problèmes d’espace à Greenwood. En 1962, le camp a regagné la base de Greenwood, dans le Hangar 1 cette fois?ci. En plus d’héberger tous les cadets, le hangar offrait des salles de classe, des locaux de bureaux et des installations d’approvisionnement.

En 1984, les locaux du camp ont été déplacés une fois de plus du côté ouest de la base, où les cadets étaient logés dans un complexe de maisons mobiles. Le quartier général, les bureaux et les logements du personnel du camp étaient situés dans les bâtiments de caserne adjacents nos 30 et 31. C’est à ce moment-là que le camp a commencé à utiliser le Hangar 6 pour enseigner aux cadets dans des locaux de classe plus convenables.

En 1995, le camp des cadets de l’Air de la région de l’Atlantique a été nommé Centre d’instruction d’été des cadets de l’Air de Greenwood pour mieux refléter les réalités du Programme d’instruction d’été actuel.

Les cadets du Centre d’instruction de Greenwood ont participé à de nombreuses activités au sein et à l’extérieur de la collectivité au fil des années. La Musique du Centre d’instruction a été présente à d’innombrables défilés et concerts dans l’ensemble de la Nouvelle-Écosse. De nombreux officiers supérieurs et commandants de base ont fait la revue de cadets en fin de cours. Lors de la visite de la Reine à Halifax en 1994, des cadets du Centre d’instruction ont pris part à une garde de départ pour Sa Majesté la reine Elizabeth II. En 1995, les cadets ont fait l’objet d’une revue par le lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse, l’honorable John James Kinley.

En 2001, le Centre d’instruction a célébré son 50e anniversaire. Afin de commémorer cette étape importante, un nouvel emblème a été adopté pour remplacer l’emblème « non officiel » utilisé depuis le début des années 1980.

On estime que plus de 60 000 jeunes ont suivi une formation à Greenwood jusqu’à ce jour. De nombreux changements ont été apportés depuis 1951, mais les cadets de l’Air de la région de l’Atlantique affluent encore à Greenwood, en Nouvelle-Écosse, chaque été pour apprendre de nouvelles choses, pour regarder voler des avions, pour tisser des liens d’amitié solides et pour retourner dans leurs escadrons et leurs collectivités après avoir acquis de précieuses compétences.

Notre badge

Notre badge

Chaque année, plus de 1 100 cadets se rendent au Centre d'entrainement des cadets de Greenwood, en Nouvelle-Écosse, où ils s’emploient à atteindre de nouveaux objectifs.

Leur aspiration à atteindre de nouveaux sommets est représentée par le balbuzard, situé au centre du badge, qui vole vers le ciel. Oiseau officiel de la Nouvelle-Écosse, le balbuzard symbolise également le Centre d'entrainement depuis les 56 dernières années. Les couleurs rouge et blanc représentent les couleurs officielles du Canada, et le blason suit le modèle de celui de la Force aérienne. La devise, en latin, EXCELLENTIA PER CONLEGIUM, signifie « excellence par le travail d’équipe ».